Economie : la CA3B répond présent

Retrouvez tous les jours les dernières actualités de la Communauté d'Agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse !

Toutes les actualités

Thématique : Développement économique

Le plan de soutien à l'économie mis en place par la Communauté d'Agglomération a permis à des centaines d'entreprises du territoire de bénéficier d'une aide financière.

Salons de coiffure, restaurants, gîtes ou chambres d’hôtes, auto- écoles, épiceries, commerces de prêt à porter, ces entreprises ont particulièrement souffert de la crise.
La CA3B les a aidées à passer ce cap difficile avec une aide d’urgence de 1 000€ (500€ pour les autoentreprises).
Issues de 57 communes, elles sont révélatrices d’un tissu économique de proximité qu’il faut préserver.
Génératrices d’emplois non délocalisables, elles rendent des services au quotidien souvent au bénéfice des plus fragiles ou des moins mobiles. Pour nombre d’entre elles, cette période de rentrée sera décisive. Chaque habitant du territoire peut les soutenir en privilégiant une consommation locale.

Continuer à soutenir le monde économique

Dans son plan de soutien à l’économie locale, la CA3B a également prévu des dégrèvements d’impôts (cotisation foncière des entreprises), soit un effort financier de 150 000€.
La CA3B a également consenti un report de deux mois de charges (loyers et eau) sur sept mois jusqu’au 1er janvier 2021.

En chiffres

  • Une subvention d’urgence de 1 000€ ou 500€ pour les autoentreprises
  • 636 entreprises bénéficiaires sur 62 communes
  • Des entreprises qui génèrent 2 000 emplois
  • 577 000€ d’aides versées par la CA3B

Du poulet de Bresse à la cantine
Pénalisée par la fermeture des restaurants, la filière volaille de Bresse a subi de plein fouet la crise sanitaire. Un grand nombre de poulets ont pu être congelés. En partenariat avec le Département de l’Ain, la CA3B a proposé aux communes du territoire de les racheter afin de fournir les restaurants scolaires. 40 commandes ont été enregistrées pour 1 787 poulets.La Communauté d’Agglomération prend en charge la découpe et la livraison (2,5€ HT le kg), la commune paie le reste (4,5€).

Dans la même thématique