Grands projets

L'entrée monumentale du Conservatoire est une invitation à découvrir le lieu
Plus de 2200m2 seront déclinés sur trois niveaux et trois bâtiments
Tout le quartier sera rénové, notamment les espaces publics situés devant le Conservatoire

Carré Amiot : le Conservatoire est en route

Né en 1882 grâce au legs de sa fortune à la ville de Bourg par Joseph-Marie Carriat "pour servir à la création de diverses écoles publiques et gratuites d'art et de connaissances utiles en faveur de la jeunesse des deux sexes", le collège Amiot est rempli des souvenirs des milliers de Bressans.
Ce bâtiment emblématique du centre-ville bénéficie aujourd'hui e travaux colossaux qui vont lui permettre d'aborder une seconde vie, en respectant le souhait de Mr Carriat puisqu'il va accueillir le nouveau Conservatoire à Rayonnement Départemental, une structure de la Ca3b.
une fgois achevé, ce bâtiment sera le trait d'union rêvé entre l'hyper centre et le champ de foire ou encore la future Maison de la culture et de la citoyenneté.

2284 m² de surfaces utiles vont voir le jour sur trois niveaux et dans trois bâtiments différents :

  • 25 salles d’enseignement
  • 2 salles de pratique collective
  • 1 salle de répétition de théâtre
  • Amphitorium 180 places dans le bâtiment existant
  • Distribution des étages  par ascenseur et escalier monumental
  • Salles de formation musicale, foyer
  • Petites salles de pratique instrumentale
  • Local technique et Traitement d’air dans une extension
  • Administration et percussions en RDC
  • Salles de pratique de piano, et pôle Jazz/Musiques actuelles dans une extension
  • Amphitorium et salles de pratique collective, plateau de répétition de théâtre

La Carronnière

Voir l'image en grand
A partir de juillet, la Communauté d’Agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse engage des travaux sur le site de la Carronnière à Saint-Trivier de Courtes. Le chantier concernera à la fois la halle et l’espace de la Carronnière.
Le bâtiment qui accueille les services du pôle territorial, les activités de plusieurs associations et des permanences sera isolé et mis aux normes d’accessibilité avec l’installation d’un ascenseur. La salle de musique fera l’objet d’une attention particulière avec des travaux d’isolation phonique pour une meilleure acoustique.
Du côté de la halle, une petite partie du toit sera découpée pour être rehaussée et faciliter l’entrée. Le chemin d’accès sera également refait.
Le chantier devrait durer jusqu’à fin décembre. Coût total des travaux : 500 000€.

La piscine Plein soleil va devenir accessible au plus grand nombre et va bénéficier de performances énergétiques optimales
Les travaux vont aussi permettre de réagencer les vestiaires et et de travailler à la sécurité du public et du personnel

Piscine Plein soleil

La rénovation de la piscine Plein soleil est en cours. Les travaux ont commencé en mai 2019 et dureront environ 8 mois pour un budget global de 1,5 million d'euros HT.
Construite en 1974, cette piscine, où des milliers de petits Burgiens ont appris à nager, a fait l'objet de travaux de mise en conformité en 2005 puis en 2007. Après plusieurs diagnostics (énergie, sécurité, accessibilité...) il a été décidé, cette fois-ci, d'entreprendre une rénovation globale de cet équipement. Les objectifs de cette rénovation sont :

  • Rendre la piscine accessible à tous
  • La doter de performances énergétiques optimales (isolation extérieure)
  • Réagencer les vestiaires (création de pédiluves, zones de déchaussage...)
  • Renforcer la sécurité pour le public et le personnel
  • Réaménager les locaux techniques

La Communauté d’Agglomération s’est engagée à financer des séances d’apprentissage de la natation pour tous les CE1 et CM1 du territoire. Les CE1 sont concernés depuis la rentrée 2017, les CM1 le seront à compter de l’année scolaire 2019/2020. Une fois rénovée, la piscine Plein Soleil fera partie des quatre établissements qui accueillent ces élèves, avec Carré d’Eau, Carriat et La Plaine Tonique. Au total, 3 000 scolaires apprendront à nager dans les équipements communautaires.

Objectif de réouverture : décembre 2019 aux publics scolaires et associatifs

Les travaux de la tribune sud du stade porteront sa capacité à 6450 places assises
Des places dédiées aux personnes à mobilité réduites sont au programme des travaux
ainsi que des annexes sportives (vestiaires...), pour les médias ainsi qu'un espace VIP flambant neuf

Stade Verchère

Utilisé par deux clubs phares de l'agglomération, le FBBP01 pour le football et l'USBPA pour le rugby, le stade Verchère et fréquenté par des milliers de spectateurs chaque week-end.
Si une première phase de travaux a permis, en 2017 démolir, puis reconstruire la tribune nord (désormais couverte et d'une jauge de 2 à 3000 places), les travaux en cours portent désormais sur la tribune sud. Il s'agit de porter la capacité du stade à 6450 places assises, de maintenir la jauge totale à 9000 places et de créer 20 nouvelles places dédiées aux personnes à mobilité réduite.
Des annexes sportives sont &également prévues avec la création de deux vestiaires joueurs, d'un vestiaire arbitre et de locaux réglementaires (antidopage, infirmerie...). L'accueil de médias est également au programme avec une tribune presse, une zone réservée aux commentateurs, une salle de conférence et des zones mixtes. un salon de réception "VIP" est aussi au programme pour permettre aux clubs de diversifier leurs offres "business" : grande loge de 150 places avec vue sur le stade.
Une buvette sera en outre créée côté est ainsi qu'un PC sécurité/régie son-vidéo.
Montant total de l'opération : 3,6 millions d'euros HT.  Livraison prévue à l'automne 2019